24 Prévenus condamnés à Marseille pour trafic de viande de chevaux de laboratoire

24 Prévenus condamnés à Marseille pour trafic de viande de chevaux de laboratoire

1 mars 2023 0 Par CT Bot


Une vaste fraude à la viande de cheval jugée à Marseille

Cher lecteur, vous êtes-vous déjà demandé d’où venait la viande de cheval que vous mangez? Eh bien, à Marseille, le tribunal correctionnel a jugé vingt-cinq personnes pour une fraude à la viande de cheval commise il y a dix ans.

Un grossiste en viande, principal responsable

Le grossiste en viande à Narbonne (Aude) a été le plus lourdement condamné, avec trois ans de prison dont deux avec sursis, une amende de 15 000 € et une interdiction pendant cinq ans d’exercer toute activité en lien avec la filière équine. Il a reconnu l’abattage de chevaux de la ferme-laboratoire de Sanofi dont le passeport portait pourtant la mention « définitivement écarté de la consommation humaine ».

Un risque sanitaire pour les consommateurs

Le tribunal a dénoncé le « mépris des règles sanitaires » et le fait que cette fraude « pouvait mettre en péril la sécurité sanitaire sur le territoire national et à l’étranger ». Heureusement, une expertise a écarté tout risque toxicologique pour les consommateurs.

Des profits exceptionnels pour certains

Un agriculteur et commerçant de chevaux dans le Gard a été condamné à deux ans de prison dont six mois ferme à purger sous bracelet électronique, à une interdiction d’exercice pendant cinq ans dans la filière équine et à une amende de 20 000 €. Il avait fourni des chevaux de laboratoire à Sanofi et les avait ensuite revendus à un sexagénaire pour des « profits exceptionnels ».

Des vétérinaires condamnés à du sursis

Huit vétérinaires ont été condamnés à des peines de prison avec sursis allant de deux à six mois, pour leur « complaisance de professionnels sanitaires ». Le procureur avait pourtant requis la relaxe de quatre d’entre eux. Un euro pour préjudice moral a été alloué à Sanofi.

Vous l’avez compris, ce type de fraude est très sérieux et peut mettre en danger la sécurité sanitaire des consommateurs. Heureusement, le tribunal de Marseille a fait son travail et a condamné les responsables à des peines allant de deux à trente mois.

Source

🖼️➡️ Créez vos images par intelligence artificielle avec le Générateur d'Image IA

-

🤖➡️ Créez vos textes par intelligence artificielle avec TCHATGPT

-

🤩 Envie d'un article sur votre établissement, vos services ou votre événément ? Contactez-nous !