Cannes 2023 : Une discussion avec Virginie Efira.

Cannes 2023 : Une discussion avec Virginie Efira.

6 juin 2023 2 Par France 3 Provence-Alpes-Côte d'Azur





Virginie Efira parle de son rôle dans le film « Sœurs » de Valérie Donzelli, qui met en scène une relation abusive entre un couple. Elle explique que même les personnes les plus solides et sûres d’elles peuvent être victimes d’emprise psychologique. Cette situation peut se produire chez des personnes ayant une vie sociale, professionnelle et familiale bien établie.

Le personnage masculin du film est désigné comme un prédateur plutôt qu’un manipulateur, et il est clair qu’il souffre d’une pathologie. Virginie Efira insiste sur le fait que le mécanisme de l’emprise se met en place en plusieurs étapes, incluant l’isolement de la victime et la séduction progressive. La violence ne survient jamais brutalement, ce qui rend difficile la prise de conscience de la situation pour la victime.

La comédienne souligne également l’actualité du sujet, étant donné les nombreux cas de féminicides et de violences conjugales enregistrés ces dernières années. Elle explique que ce phénomène commence tout juste à être pris en compte par les autorités et les associations, et qu’une formation plus poussée des forces de l’ordre et une réforme de la justice sont nécessaires pour lutter contre ce fléau.

Pour Virginie Efira, jouer dans un tel film est avant tout une expérience humaine. Elle explique qu’elle s’est mise au service du texte et a cherché à ressentir les émotions du personnage qu’elle incarne. Elle estime que la compréhension des mécanismes de l’emprise peut aider à prévenir les situations de violence dans les relations amoureuses.

Source : France 3 Provence-Alpes-Côte d’Azur | Date : 2023-05-24 10:59:50 | Durée : 00:09:49

🖼️➡️ Créez vos images par intelligence artificielle avec le Générateur d'Image IA

-

🤖➡️ Créez vos textes par intelligence artificielle avec TCHATGPT

-

🤩 Envie d'un article sur votre établissement, vos services ou votre événément ? Contactez-nous !